Hector Berlioz: Enregistrement inoubliables | VDE-GALLO

HECTOR BERLIOZ : ENREGISTREMENTS INOUBLIABLES – UNFORGETTABLE RECORDINGS (11CD BOX)

VEL1590

Hector BERLIOZ :

CD 1 : Symphonie Fantastique, Op. 14: I. Rêveries – Passions – II. Un bal – III. Scène aux champs – IV. Marche au supplice – V. Songe d’une nuit de Sabbat.
Concertgebouworkest (Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam), Pierre Monteux, direction.
Live Recording, Vienna 1962

Le carnaval romain, ouverture, Op. 9
Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire (Alias « Paris Conservatoire Orchestra »), Jean Martinon, direction.
(1959)

Carl Maria VON WEBER / Hector BERLIOZ : Invitation à la danse (Invitation to the dance)
Philharmonia Orchestra, Herbert von Karajan, direction.
(1959)

CD 2 : Symphonie Fantastique, Op. 14: I. Rêveries – Passions – II. Un bal – III. Scène aux champs – IV. Marche au supplice – V. Songe d’une nuit de Sabbat.
Boston Symphony Orchestra, Charles Münch, direction.
Live Recording 1960 / Tokyo

Le corsaire, ouverture, Op. 21
Royal Philharmonic Orchestra, Sir Thomas Beecham, direction.
(1961)

Benvenuto Cellini, ouverture, Op. 23 – Béatrice et Bénédicte, H318
Orchestre du Théâtre National de l’Opéra de Paris, André Cluytens, direction.
(1957)

CD 3 : Harold en Italie, Op. 16 : I. Harold aux montagnes – II. Marche des pèlerins chantant la prière du soir – III. Sérénade d’un montagnard des Abruzzes à sa maîtresse – IV. Orgie des brigands, souvenir des scènes précédentes
William Primose, alto – Royal Philharmonic Orchestra, Sir Thomas Beecham, direction.
(1952)

Les Troyens à Carthage (extraits) : Prélude – Act 2, Part 1 : Ballet – Pas d’esclaves nubiennes – Act 2, Part 2 : Chasse Royale et Orage – Act 3 : Marche troyene
Ensemble Vocal de ParisOrchestre de la Société des Concerts du Conservatoire, Hermann Scherchen, direction.
(1953)

Les Troyens à Carthage: Art 5, Part 2 : Je vais mourir – Adieu, fière cité
Didon : Rita Gorr, mezzo soprano – Philharmonica Orchestra, Lawrence Collingwood, direction
(1961)

CD 4 : Roméo et Juliette, Op. 17 : Mvmt 1 : I. Introduction : Combats – Tumultes – Intervention du Prince – II. Prologue « D’anciennes haines endormies » – III. Strophes « Premiers transports que nul n’oublie » – IV. Récitatif est scherzo « Bientôt de Roméo, la pâle rêverie – « Mab, la messagère fluette et légère » – « Bientôt, la mort est souveraine » – Mvmnt 2 : I. Roméo seul – Tristesse – Bruist lointains de bal et de concert – Grande fête chez Capulet – Mvmnt 3 : I. Nuit sereine – Le jardin de Capulet, silencieux et désert – Les jeunes Capulets, sortants de la fête, passent des réminiscences de la musique du bas « Ohé Capulets, bonsoir » – II. Scène d’amour – Mvmnt 4 : I. La Reine Mab ou la fée des songes – Mvmnt 5 : I. Convoi funèbre de Juliette « Jetez des fleurs pour la vierge expirée »
Irma Kolassi, mezzo-soprano – Joseph Peyron, ténor – Lucien Lovano, baryton – Chœurs de la Radiodiffusion Télévision Française, Yvonne GouvernéOrchestre National, Charles Münch, direction.
(Live recording, Paris, 1953)

CD 5 : Roméo ET Juliette, Op. 17 : Mvmnt 6 : I. Roméo au tombeau des Capulets – II. Invocation – Réveil de Juliette – É lan de joie délirante brisée par les premières atteintes du poison – Dernières angoisses et mort des deux amants – Mvmnt 7 : (Final) I. La foule au cimetière « Quoi, Roméo de retour » – II. Récitatif et récit du Père Laurence « Je vais dévoiler le mystère » – III. Air du Père Laurence « Pauvres enfants que je pleure » – IV. Rixe des Capulets et des Montaigus dans le cimetière « Mais notre sang rougit leur glaive » – Invocation du Père Laurence « Silence ! Malheureux ! » – V. Serment de réconciliation « Jurez donc, par l’auguste symbole »
Irma Kolassi, mezzo-soprano – Joseph Peyron, ténor – Lucien Lovano, baryton – Chœurs de la Radiodiffusion Télévision Française, Yvonne GouvernéOrchestre National, Charles Münch, direction.
(Live recording, Paris 1953)

Les Nuits d’été, Op. 7 : I. Villanelle – II. Le spectre de la rose – III. Sur les lagunes – IV. Absence – V. Au cimetière – VI. L’île inconnue
Suzanne Danco, soprano – Cincinnati Symphony Orchestra, Thor Johnson, direction.
(1952)

CD 6 : L’enfance du Christ, Op. 25 : Part 1 : Le songe d’Hérode : I. « Dans la crèche en ce temps, Jésus venait de naître – II. Marche nocturne – III. « Qui vient ? …Rome …Avancez ! » – IV. « Toujours ce rêve !… Encore cet enfant » – V. Ô misère des rois ! » – VI. « Seigneur !… Lâches, tremblez » – VII. « Les sages de Judée ô roi ! » – VIII. « Eh bien, par le fer qu’il périssent » – IX. « Oh mon cher fils, donne cette herbe tendre » – X. « Joseph, Marie » – Part 2 : La fuite en Egypte : I. Ouverture – II. « Il s’en va loin de la terre » – III. « Les pèlerins étant venus » – Part 3 : I. « Depuis trois jours, malgré l’ardeur du vent » – II. « Dans cette ville immense » – III. « Entrez, entrez, pauvres Hébreux » – IV. « Sur vos traits fatigués la tristesse est empreinte »
Narrateur : Jean Giraudeau, ténor – Marie : Hélène Bouvier, mezzo-soprano – Joseph : Louis Noguéra, baryton – Hérode : Michel Roux, baryton – Un père de famille : Henri Médus, basse – Chœur Raymond Saint-PaulOrchestre de la Société des Concerts du Conservatoire, André Cluytens, direction.
(1952)

CD 7 : L’enfance du Christ, Op. 25 : I. Trio des jeunes Ismaëlites – II. « Vous pleurez, jeune mère » – III. « Ce fut ainsi que, par un infidèle » – IV. « O mon âme »
Narrateur : Jean Giraudeau, ténor – Dulwich College Boys ChoirLondon Philharmonic ChoirRoyal Philharmonic Orchestra, Sir Thomas Beecham, direction – Denis Vaughan, orgue.
(1955)

CD 8 : La damnation de Faust, Op. 24 : Part 1, Scène 1. Plaines de Hongrie : I. Introduction « Le Vieil hiver a fait place au printemps » – II. Scène 2. Ronde des paysans : « Les bergers laissent leurs troupeaux » – Scène 3 : I. « Mais d’un éclat guerrier les campagnes se parent » – II. Marche hongroise – Part 2, Scène 4 : I. Faust, seul dans son cabinet de travail « Sans regret j’ai quitté les riantes campagnes » – II. Chant de la fête de Pâques « Crist vient de ressusciter » – Scène 5 : « O pure émotion ! Enfant du saint parvis ! » – Scène 6 : I. La cave d’Auerbach à Leipzig « Aboire encore, du vin » – II. « Oh qu’il fait bon » – III. Chanson de Brander : « Certain rat dans une cuisine » – IV. Fugue sur le thème de la chanson de Brander « Amen » – V. Chanson de Méphistophélès « Une puce gentille » – Scène 7. Bosquets et prairies au bord de l’Elbe : I. « Voici ces roses » II. Chœur des gnomes et des sylphes « Dors, dors, heureux Faust ! » – III. Ballet des sylphes – Scène 8. Finale : I. Chœur des soldats « Villes entourées de murs et de remparts » – II. Chanson d’étudiants « Jam nox stellata velamina pandit » – III. Chœur des soldats et chanson des étudiants « Villes entourées / « Jan nox »
Faust : Andre Tup, ténor – Méphistophélès : Michel Roux, baryton – Marguerite : Régine Crespin, soprano – London Symphony Orchestra and Chorus, Pierre Monteux, direction.
(Live recording, London, 1962)

CD 9 : La damnation de Faust, Op. 24 : Part 3 : Tambours et trompettes sonnant la retraite – Scène 9 : « Merci doux crépuscule ! Oh ! Sois le bienvenu » – Scène 10 : « Je l’entends » – Scène 11 : « Que l’air est étouffant » – « Autrefois un roi de Thulé » – Scène 12 : Évocation : « Esprit des flammes inconstantes » – Menuet des follets – Sérénade de Méphistophélès : « Devant la maison de celui qui t’adore » – Scène 13 : « Grand Dieu » – Scène 14 : « Allons il est trop tard » – Part 4, Scène 15 : Romande de Marguerite « D’amour l’ardente flamme » – Scène 16 : Invocation de la nature « Nature immense, impénétrable et fière » – Scène 17 : Récitatif et chasse « À la vooûte azurée » – Scène 18 : Course à l’abîme « Dans mon cœur retentit sa voix – Scène 19 : Pandaemonium « Ha irimiru Karabrao » – Épilogue sur terre « Alors l’enfer se tut » – Scène 20 : Dans le ciel « Laus ! Laus, Hosanna » – Apothéose de Marguerite « Remonte au ciel, âme naïve »
Faust : Andre Tup, ténor – Méphistophélès : Michel Roux, baryton – Marguerite : Régine Crespin, soprano – London Symphony Orchestra and Chorus, Pierre Monteux, direction.
(Live recording, London 1962)

CD 10 : Requiem, Grande Messe des Morts, Op. 5 (Première partie) : I. Requiem – Kyrie – II. Dies Irae – III. Quid sum miser – IV. Rex tremendae – V. Quaerens me
Jean Giraudeau, ténor – Chœur de la Radiodiffusion Télévision Française Orchestre du Théâtre National de l’Opéra de Paris, Hermann Scherchen, direction.
(1958)

CD 11 : Requiem, Grande Messe des Morts, Op. 5 (Deuxième partie) : I. Lacrimosa – II. Offertorium – III. Hostias – IV. Sanctus – V. Agnus Dei
Jean Giraudeau, ténor – Chœur de la Radiodiffusion Télévision FrançaiseOrchestre du Théâtre National de l’Opéra de Paris, Hermann Scherchen, direction.
(1958)

Rouget de Lisle, orchestration Berlioz : La Marseillaise
Claudine Carlson, soprano – Vincent Cole, ténor – Denver Symphony Orchestra and Chorus, Philippe Entremont, direction.
(1988, with the kind authorization of Philippe Entremont)

CHF 75.00

Kommentare anzeigen