Jean Froidevaux - Dionysos & Perséphone | VDE-GALLO

Jean Froidevaux & Edouard Schuré : Dionysos & Perséphone – Gilles Tschudi – Trio Froschhammer (2 CD Box, version française + Deutsche Version)

GALLO CD-1647-1648

Jean FROIDEVAUX / Edouard SCHURÉ: Dionysos & Perséphone – Ernest BLOCH: 3 Nocturnes: I. Andante – II. Andante quieto – III. Tempesto.

Gilles Tschudi, récitant – Trio Froschhammer: Felix Froschhammer, violon – Laura Sanchez Batalla, violoncelle – Julia Froschhammer, piano.

GALLO CD-1647-1648 Booklet.pdf


Dionysos et Perséphone: un mythe intemporel

Il semble qu’il y ait aujourd’hui un regain d’intérêt pour les mythologies.

Preuve en sont les nombreuses publications et livres pour la jeunesse qui voient le jour actuellement. En quoi une légende de la Grèce ancienne peut-elle nous intéresser, voire nous interpeller ? Depuis Carl Gustav Jung, nous savons que les archétypes, par exemple ceux d’un paradis perdu et d’un chemin de libération, sont profondément enfouis dans notre inconscient collectif et peuvent devenir puissamment actifs en nous s’ils sont éveillés et vivifiés.

Il y a probablement 3’000 ans que l’histoire de Dionysos et Perséphone se transmet de génération en génération dans notre civilisation occidentale. Passant à travers des siècles de silence pour réapparaître à la Renaissance et à notre époque, elle subit forcément de nombreuses variations, déformations et adaptations selon le pays et l’époque où elle circule.

La version d’Edouard Schuré (1841 – 1929)

Le philosophe, théosophe et musicologue Edouard Schuré, mondialement connu pour son ouvrage « Les Grands Initiés », ami de Marie et Rudolf Steiner, a traduit de ce dernier le livre « Le Mystère chrétien et les Mystères antiques » en français. Il avait découvert deux tendances antagonistes dans les cultes religieux de la Thrace : les cultes solaires et les cultes lunaires qui se disputaient la suprématie. Le culte lunaire est celui du vin, de l’ivresse, des bacchantes…

Le drame qu’Edouard Schuré a retenu dans son « Théâtre de l’âme » est inspiré du mythe d’Orphée qui véhiculait le culte solaire. Il tente d’expliquer, sous une forme poétique, la naissance du monde et des hommes. En ouverture de ce drame, Édouard Schuré dépeint un monde paradisiaque : la Source des choses, dans le fond inaccessible des Cieux et des Temps. Un monde de lumière et de pureté où pouvait se manifester l’Homme parfait : Dionysos, l’Esprit vivant, et sa sœur Perséphone, l’Âme intelligente et docile.

Ce Couple divin des commencements représente le masculin et le féminin unis en un seul corps avant que le temps ne soit la mesure de nos jours. Dans ce monde divin, l’Être céleste s’exprimait par un double courant de créatures androgynes, par une double polarité ne formant qu’une seule âme. Mais le désir, cette force si puissante nécessaire à la vie naquit dans le cœur de Perséphone. L’Abîme l’attirait, c’est la « chute » du paradis.

C’est ce texte qui a profondément touché le compositeur Jean Froidevaux et l’a incité à créer une œuvre pour récitant et trio pour piano et cordes.

https://jean.froidevaux.org


web link to download album in French web link to download album in German
CHF 28.90

Show comments