Exotisme, sonorités pittoresques, piano | VDE-GALLO

Debussy – Ravel – Fauré: Exotisme, sonorités pittoresques – Ludmilla Guilmault – Jean-Noël Dubois

GALLO CD-1661

Claude DEBUSSY: Préludes, Book 1, L. 117: II. Voiles – Déodat de SÉVERAC: En Vacances, Vol. 1: VI. Où l’on entend une vieille boîte à musique – En Vacances, Vol. 1: VII. Valse romantique – Maurice RAVEL: Valses nobles et sentimentales, M. 61: II. Assez lent, avec une expression intense – Valses nobles et sentimentales, M. 61: VI. Vif – Claude DEBUSSY: Préludes, Book 1, L. 117: IV. Les sons et les parfums tournent dans l’air du soir – Gabriel FAURÉ: Dolly, Op. 56: VI. Le pas espagnol – Camille SAINT-SAËNS: Le Carnaval des Animaux, R. 125: III. Hémiones – Le Carnaval des Animaux, R. 125: VII. Aquarium – Claude DEBUSSY: Préludes, Book 1, L. 117: IX. La Sérénade interrompue – Suite Bergamesque, L. 75: III. Clair de lune – Maurice RAVEL: Miroirs, M. 43: II. Oiseaux tristes – Claude DEBUSSY: Petite Suite, L. 65: I. En Bateau – Petite Suite, L. 65: IV. Ballet – Maurice RAVEL: Ma Mère l’Oye, M. 60: III. Laideronette, Impératrice des Pagodes – Ma Mère l’Oye, M. 60: IV. Les entretiens de la Belle et la Bête – Manuel de FALLA: La Vida Breve, G. 35: Spanish Dance No. 1 – Claude DEBUSSY: Préludes, Book 2, L. 123: XII. Feux d’artifice – Manuel de FALLA: El Amor Brujo: VIII. Danza Ritual del Fuego – Wolfgang Amadeus MOZART: Piano Sonata No. 11 in A Major, K. 331: III. Alla Turca (Allegretto).

Ludmilla Guilmault & Jean-Noël Dubois, piano à quatre mains, deux pianos et piano solo.

https://www.ludmilla-guilmault.com


« Exotisme », sonorités pittoresques s’affirme au travers de la fringale de couleur locale pittoresque du romantisme. Cet album est un voyage dans un pays lointain.
L’Espagne avec Manuel de Falla et sa Danse Rituelle du Feu en raison de l’imbrication de son passé musical avec la musique asiatique ou arabe.
Exotisme, emprunt par la musique occidentale avec des tournures étrangères, gammes, instruments, danses et folklores.

Dans le choix de ce répertoire que j’ai sélectionné, Debussy, Ravel, Fauré, Saint-Saëns, Séverac, De Falla, Mozart sont des compositeurs qui nous font voyager par les couleurs locales de leurs nouveaux timbres pianistiques avec notamment ce prélude, les Sons et les Parfums de Debussy, des accords qui habillent des harmonies voluptueuses au rythme impressionniste.

L’odeur hispanisante.
Exotisme exprime pour moi une harmonie du soir, propice à l’évocation d’un lointain passé. Exotisme, des images qui semblent solliciter l’ouïe, la vue, le toucher, l’odorat, établissant en musique ces correspondances ténues que Baudelaire, le premier, devina en poésie.
Des sensations de couleurs d’exotisme.

Des odeurs d’œillet et d’aguardiente, une atmosphère de castagnettes avec la Sérénade interrompue de Claude Debussy.

Ces pièces orientales de Ravel, Laideronnette, impératrice des pagodes pour piano à 4 mains nous évoquent ces pays lointains, ce dépaysement par le recours au patrimoine musical de chaque compositeur.
Falla tient à faire son miel des fleurs du folklore. Falla, c’est l’Andalousie et son flamenco, des voluptueux jardins andalous, des Nuits à l’âpre.

Séverac possède une sonorité charnue, couleur en taches plus vives, en pâte plus épaisse, ce goût des échelles modales. Il nous conte les paysages traversés, inspiration de sa chère Méditerranée.

On se contenterait d’écouter cet Album à travers le vent et la mer et l’on flânerait délicieusement dans les rues en sirotant un jus de grenade pour rêver à quelque chose de magnifique, cet Exotisme et ces sonorités pittoresques sont à savourer sans modération.

« Impressionnisme du vent qui passe »

Ludmilla Guilmault


CD-1661 Booklet.pdf

CHF 23.90

Afficher les commentaires